Vous avez un ticket avec vos clients.

Vous êtes restaurateur et vous souhaitez augmenter le ticket moyen de votre établissement sans pour autant brusquer, ni même froisser votre clientèle ? Vous avez tout à fait raison. Le marketing direct est un art subtil dont le maniement ne s’improvise pas. 6Xpos vous propose quatre pistes à explorer pour booster vos ventes.

Ticket moyen ?

Mais tout d’abord, pour ceux qui pourraient l’ignorer, le ticket moyen késkecé ?! Très simple ; c’est la dépense moyenne de chaque client dans votre restaurant calculé selon la formule suivante : CA HT / Nombre de clients = Ticket moyen.

Astuce : n’hésitez pas à insérer une variable temporelle (service du midi, du soir, tranche horaire, jour, mois, saison, année…) dans votre calcul pour affiner à volonté ses résultats. ;^)

Capital pour l’exploitant avisé, connaitre son ticket moyen c’est mieux connaitre les habitudes de consommation de sa clientèle pour mieux orienter ses ventes grâce à ces quatre routines de marketing direct appliqué.

1. Formez vos équipes à valoriser vos produits

Force de proposition en contact direct avec la clientèle (un apéritif, boisson, vin, dessert, café ?!), votre équipe est le premier atout pour augmenter votre ticket moyen ; elle se doit donc d’être parfaitement à l’aise avec la carte, ses produits et leur provenance ainsi que sur les accords des différents plats avec la carte des vins. Signe des temps, les propositions sur mesure sont généralement très appréciées.

Pour motiver les troupes, vous pouvez challenger l’affaire en proposant des primes liés aux ventes ; ah et bien sûr, si le besoin se crée n’hésitez pas à indiquer en début de service les produits particuliers que vous souhaitez mettre en avant.

2. Valorisez votre carte

Pas votre carte de visite hein, votre carte des menus ; c’est elle qui va influencer le choix de ce que vos clients vont vouloir consommer. Une mise en page agréable, claire et lisible, avec de l’espace pour valoriser ce qui doit l’être (en gras, en couleur ou dans un espace réservé) constitue un prérequis minimum.

Ensuite, plus la description des plats sera rédigée de manière raffinée (sans en faire des tonnes), mieux ils se vendront ; par exemple, “surprise exquise en nuage sur une délicate crème potagère”… c’est beaucoup trop. Mais vous avez saisi l’idée. Valorisez vos plats sur la carte avant de les valoriser dans l’assiette, attisez la curiosité pour créer l’envie ; le reste est une affaire de cuisine.

3. Communiquez et informez

Nous venons de le voir avec la carte, il est évident que si vous souhaitez que votre clientèle augmente son ticket moyen il faut lui donner toutes les informations nécessaires pour lui donner envie. Sets de tables, vitrine, murs, carte, ardoises… les supports ne manquent pas.

Vous pouvez aussi agir en amont, en teasant (oui oui, en teasant, anglicisme, comme dans teasing, “taquiner, titiller”) votre clientèle sur les réseaux sociaux en postant vos différents plats du moment afin de leur en donner l’envie.

4. Exploitez les stats de votre caisse connectée

Une autre méthode, beaucoup plus pragmatique, pour augmenter son ticket moyen consiste à exploiter les outils statistiques livrés en natif sur les caisses connectées de nouvelle génération 6Xpos (halala mais quelle surprise ! 🙂.

Grâce 6Xpilot, les dispositifs d’encaissement 6Xpos permettent d’accéder à l’ensemble de vos statistiques d’exploitation, ou que vous soyez, pour en exploiter les éléments les plus signifiants comme les heures d’affluence, les plats qui fonctionnent le mieux ou encore les retours d’expérience clients ; une vraie boite à outils pour l’utilisateur avisé.

Par ailleurs, 6Xpos propose aussi des solutions d’encaissement telles que pads de commande ou écrans de production tactile qui permettent d’augmenter la productivité et, par extension, votre ticket moyen. Mais ça, c’est une autre histoire.

En attendant… on vous fait une démo ?!

demandez votre démo personnalisée

cliquez ici